10 caristes tués tous les ans !

 

La conduite de chariots industriels à conducteur porté est à l’origine d’en moyenne 8300 accidents par an. Il apparaît que dans plus de la moitié des cas, le conducteur n’est pas formé.

  • Le conducteur de chariot autoporté doit être déclaré apte par le médecin du travail
  • Le conducteur doit avoir acquis le savoir et les compétences nécessaires lors du formation reconnue
  • Le chariot doit être en bon état avec un contrôle technique à jour
  • Le chariot et ses accessoires doivent être entretenus et utilisés de manière approprié

En moyenne chaque année dans le domaine de la manutention :

– 46 640 accidents avec arrêt de travail

–  2 020 accidents avec incapacité permanente

–  22 décès

La formation des salariés utilisant ce type d’appareil doit être mise à jour dès que cela est nécessaire. Une autorisation de conduite doit être délivrée par l’employeur.

Quelles mesures de prévention ?

  • Utiliser un matériel conforme et maintenu en l’état (structure de protection contre le retournement, associée à une ceinture de sécurité bouclée, système de visualisation et de signalisation en marche arrière, protection contre les chutes d’objets …)
  • Contrôler périodiquement les matériels par un organisme agréé et les entretenir régulièrement (carnet d’entretien, essais périodiques des organes de sécurité…)
  • Organiser le contrôle et la maintenance des accessoires de levage en interne
  • Solliciter l’avis médical du médecin du travail
  • Former les conducteurs d’engins
  • Afficher et rappeler les bonnes pratiques au sein de l’entreprise

 

PST Formation vous propose une formation d’autorisation de conduite en interne accès sur la prévention et la sécurité dans le but de réduire les risques et donc les accidents. N’hésitez à prendre contact avec nous → fiche programme formation conduite en interne

PRÉCÉDENT

Portez vos EPI !